Remarque :

Il est peu aisé de décrire la qualité de ces ressentis. Pour certains, c'est de la fraicheur, pour d'autres des picotements. On obtient en tout cas une sensibilisation à des couches énergétiques très diverses, des plus fines, subtiles, aux plus denses, vers la couche éthérique qui précède juste le toucher physique.

Du fait qu'un chakra absorbe et qu'un chakra émet de l'énergie dans la paume des mains (une main à l'inverse de l'autre), on peut ressentir comme "une aimantation" entre les mains, au fur et à mesure qu'on les rapproche. Chez les hommes, la paume de la main gauche absorbe, la paume de la main droite émet. Chez les femmes, c'est le contraire. (Une connaissance très utile en magnétisme selon que nous voulons ôter/aspirer un mal ou au contraire stimuler, renforcer une zone énergétiquement faible, ce qui généralement constitue 2 étapes successives).

Au fur et à mesure de l'éveil de sensibilité à ces énergies, on ne cherche plus à rapprocher les paumes de mains dans une grande proximité, mais à ressentir les autres couches de densité quand les mains sont assez écartées (plus encore que la largeur d'épaules).

Cette pratique au quotidien permet l'éveil corporel, la sensibilité aux énergies. Car ce que les mains peuvent ressentir, tout le corps énergétique humain peut le ressentir également. Certains sourciers n'ont même pas besoin des mains pour détecter l'eau car tout leur corps se met à vibrer au contact d'une eau sous-terraine !